Auteur/autrice : Chaman

La guitare-caïman de Charlie Cheeky Kitten

Guitare réalisée par Charlie Cheeky Kitten le musicien de la tribu macroqa avec un caïman. Le jeune animal a été enfoncé de force dans un moule creusé dans du bois de moutouchi. De l’aveu même de son créateur, ce n’est qu’un prototype : « les sons produits sont des gargouillements qui offrent des pistes harmoniques intéressantes.…
Lire la suite

Petit Yolok (1)

Les petits yoloks, esprits maléfiques de la forêt (serviteurs du Grand Yolok, Celui-Dont-Personne-Ne-Peut-Dire-Le-Nom-Sauf-Le-Chaman) apparaissent au chaman de la tribu des Macroqa lors de ses transes causées par des plantes hallucinogènes traditionnelles ou s’il fait des mélanges (par exemple vin rosé au pamplemousse et bière de fourmis Iliak). Celui-ci a surgi à la sortie du village…
Lire la suite

Bernard Vil-Coyote

Ci-dessus : Bernard Vil-Coyote, nommé responsable du projet Jungle River Boat (JRB) par le Comité Touristique Tribal (CTT) vaniVani, vient de prendre possession de son fauteuil de direction. Ci-dessous 2e image : il essaie un couvre-chef bio d’apparat pour l’arrivée des premiers touristes. Ci-dessous 3e image : il goûte avec une certaine angoisse le cocktail…
Lire la suite

Cat Kueva Aye-Aye-Hypocondriaque

Cat Kueva Aye-Aye-Hypocondriaque, écrivaine publique macroqa découvrant que pour inscrire le village de la tribu au concours des maisons fleuries il faut avoir au moins un balcon de géraniums. Chaque année le village macroqa MonRev postule à ce concours français très en vogue en métropole, essayant de faire reconnaître l’idée que ce qui pousse naturellement…
Lire la suite

La case de Christian Poisson-d’Argent

Toujours dessinées par l’IA Midjourney, comme tous les bonus inédits du roman, quelques vues de la case de Christian Poisson-d’Argent, l’érudit historien de la tribu Macroqa. Ce grand lecteur qu’est Christian Poisson- d’Argent connaît un problème récurrent de classement entre ses livres lus, en cours, ceux à lire plus tard, en priorité ou à savourer…
Lire la suite

Girafe-Rigoureuse au téléphone

Girafe-Rigoureuse, le directeur comptable de la tribu vaniVani apprenant que les subventions sont accordées. Comme pour le village macroqa d’en face, une partie des ressources des VaniVani provient de subventions européennes, ainsi que d’allocations, d’aides départementales ou nationales. À l’occasion du développement de l’activité touristique côté vaniVani des subventions ont été débloquées pour l’aide à…
Lire la suite

Le chaman regarde une vidéo

J’ai décidé de demander à l’IA Midjourney de créer des images liées à mon dernier roman : là c’est le chaman macroqa qui regarde sur son smartphone un documentaire sur les conditions de transport des parisiens dans le RER.

Maroni, les gens du fleuve : chef-d’œuvre graphique et de BD à découvrir

On vient de m’offrir ce livre de chez Futuropolis (par un collectif de dessinateurs) sur le fleuve et les Amérindiens de Guyane. C’est absolument somptueux, drôle, attachant, édifiant, émouvant… Très très fortement recommandé.

Rafale de coquilles

Repérées par Mireille T. le 25 juin 2022 • Ladislas attend que la pirogue vienne le chercher, p. 386, et puis on le retrouve, page 438, dernière ligne : « Eh bien, si les deux Macroqa, voire plusieurs, se côtoient de trop près… Cela… Cela… » Ladislas sentit la panique le gagner.» Et surtout la…
Lire la suite

Alerte coquille note 182 !

Repérée par Mireille T. le 24 juin 2022 Page 402, en fin de note 182, il faut lire « 17 ans » et non pas « 17 jours ». Je me suis bien pris les pieds dans le tapir sur ce coup-là… Photo : un tapir © DR

Alerte coquille page 45

Détectée par François V., le 22 mai 2022. Photo : un agouti. © DR

Ma pub sur LinkedIn (2)

Comme LinkedIn est un réseau qui m’effare, mais comme c’est bien de s’y faire de la pub et notamment pour ce roman, en me moquant des pratiques de ce réseau, je m’y défoule pour allier l’utile à l’agréable (2e épisode. « Le niveau baisse » : comment j’ai trouvé le nom de ma maison d’édition et…
Lire la suite

Ma pub sur LinkedIn (1)

Comme LinkedIn est un réseau qui m’effare, mais comme c’est bien de s’y faire de la pub et notamment pour ce roman, en me moquant des pratiques de ce réseau, je m’y défoule pour allier l’utile à l’agréable (1er épisode. Comment on en arrive à s’auto-éditer et vouloir inspirer les autres avec ça).  Le storylinkeding…
Lire la suite

Curieuse demande de dédicace…

On m’aura tout fait en matière de demande de dédicaces :-). Marion M., souscriptrice pour 15 livres, m’a demandé de lui en dédicacer 14 qu’elle va offrir. Au lieu d’une formule habituelle, elle a souhaité « une maxime météorologique en dédicace sur chaque exemplaire ». J’ai réfléchi et j’ai donc signé 14 fois : « Pécari péteur Averse…
Lire la suite

Premières coquilles décelées

Une remarque de Guy B. le 2/05/22 , via Messenger:   Le soir de la livraison du livre chez moi (28 avril 2022. Découverte d’une coquille à la lettre L de la liste des souscripteurs-trices, et qu’une souscriptrice au moins a disparu. Il semble qu’il y a eu un « commande-C » raté et en sus, pas…
Lire la suite

Toucan toco a livré !

Le 26 avril 2022 à 8h30… Et la palette est impressionante. Regardez un peu ; ça ne rigole pas ! 

Liste de trucs oubliés que je voulais mettre dans le livre (work in progress)

16 mars 2022 – 18h24 Maintenant que le livre est parti chez l’imprimeur il y a 2 heures à peine, je retrouve des bouts de note. C’est ballot. Par exemple ce dialogue, absolument impérissable que je devais placer dans l’avant-dernier chapitre : (Le chef et le chaman sont au bord du fleuve. Ils regardent une…
Lire la suite