Catégorie : FloBleu

Les peintures corporelles

il fallut plusieurs campagnes de recherches et d’observation aux anthropologues pour comprendre la signification des nouvelles peintures corporelles de cérémonies affichées depuis peu par les jeunes de la communauté vaniVani installée sur les bords de l’Approuague ; ornements inédits qui se mirent à effectuer une rupture radicale et surprenante avec les motifs traditionnels ,qu’elles ont,…
Lire la suite

Le magicien

Longtemps, on se demanda pourquoi la tribu vaniVani n’avait plus de chaman, ce qui la distinguait étrangement des autres peuples autochtones de Guyane. C’est une enquête d’El Cabo, un journaliste pigiste pour le magazine « Petit Peyi » qui mit fin au mystère en narrant son étonnant parcours. L’article dévoila que l’homme avait quitté la communauté pour…
Lire la suite

Les nouveaux poissons

Pour une fois, il y eut une question posée à l’ordre du jour du Comité Tribal (CoTrib) Municipal vaniVani. La mère de famille Isabelle Morpho-Bleu était en effet intervenue : « Doit-on manger ces nouveaux poissons inconnus apparus depuis que les orpailleurs clandestins déversent du méthylmercure en amont ? » Très remontée, elle précisa : « C’est…
Lire la suite

Les danseuses vaniVani

Lorsque le projet du Jungle River Boat (JRB), le bateau-restaurant-cabaret fut lancé par la tribu vaniVani afin d’attirer les touristes sur son rivage de l’Approuague (Guyane), la meneuse des danseuses Odile Grande-Aigrette profita de l’occasion pour exprimer sa créativité à l’occasion de l’élaboration des costumes de la revue d’alakélêlé. Inspirés des tenues indiennes, les robes…
Lire la suite

Une créature abominable

Dès leur plus jeune âge, les enfants des tribus macroqa ou vaniVani sont préparés, en étant élevés dans une certaine crainte, à affronter la fragilité de l’existence dans la forêt et ses multiples dangers potentiels au quotidien. Par ailleurs, les parents les menacent, en cas de bêtise, ou par exemple s’ils ne veulent pas finir…
Lire la suite

Bernard Vil-Coyote

Ci-dessus : Bernard Vil-Coyote, nommé responsable du projet Jungle River Boat (JRB) par le Comité Touristique Tribal (CTT) vaniVani, vient de prendre possession de son fauteuil de direction. Ci-dessous 2e image : il essaie un couvre-chef bio d’apparat pour l’arrivée des premiers touristes. Ci-dessous 3e image : il goûte avec une certaine angoisse le cocktail…
Lire la suite

Girafe-Rigoureuse au téléphone

Girafe-Rigoureuse, le directeur comptable de la tribu vaniVani apprenant que les subventions sont accordées. Comme pour le village macroqa d’en face, une partie des ressources des VaniVani provient de subventions européennes, ainsi que d’allocations, d’aides départementales ou nationales. À l’occasion du développement de l’activité touristique côté vaniVani des subventions ont été débloquées pour l’aide à…
Lire la suite