Catégorie : MonRev

Les cours d’escalade

Lorsque les enfants de la communauté macroqa sur les rives de l’Approuague en Guyane souhaitèrent soudain apprendre à grimper aux arbres et à se déplacer à l’aide de lianes et de cordes comme tout bon chasseur, le chaman et le chef coutumier-maire se réjouirent, après tant d’années lors desquelles les jeunes générations s’étaient désintéressées des…
Lire la suite

Les fétiches

[Série de statuettes sans titre : parties de divers animaux morts issus de la forêt guyanaise, goudron, silicone, perles et verroterie de chez le Chinois-Qui-Vend-Tout, métal fondu, pigments, patafix, huile essentielle de cassier, parfum artificiel vanille] Les fétiches créés par Cécile Girafe-À-Pieds-De-Tortue l’artiste plasticienne macroqa engagée dans une recherche personnelle du « new arte povera…
Lire la suite

La question du premier arbre

Le récit fondateur du peuple macroqa narre qu’au Commencement du Début du Tout-Début, Père Agouti et Mère Alouate ont créé le monde, installé leur case au pied de Tàpâpùkitï le premier arbre qui se trouvait dans un coin giboyeux et poissonneux, et y ont placé la voûte céleste, toujours sereine, au-dessus. Il est dit aussi…
Lire la suite

Petit Yolok (2)

Les petits Yoloks, esprits mauvais de la forêt et serviteurs de leur maître terrible, Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Dire-Le-Nom, apparaissent au chaman macroqa lors de ses transes et l’envoûtent pour qu’il porte leur message maléfique auprès de la tribu. Toujours fourbes, teigneux, manipulateurs pervers, leur propos essentiel vise à créer le désordre, le chaos, insuffler l’angoisse, créer des dissensions…
Lire la suite

Un raté

L’initiative de l’institutrice macroqa Mathilde Macareux-Persévérant partait d’une bonne idée, mais hélas celle-ci a tourné court. En demandant aux enfants, dans le cadre des ateliers d’expression plastique, de se déguiser en grenouilles dendrobates venimeuses, il s’agissait en même temps de s’assurer qu’ils ne seraient approchés d’aucun prédateur de la forêt entre leur domicile et le…
Lire la suite

Une créature abominable

Dès leur plus jeune âge, les enfants des tribus macroqa ou vaniVani sont préparés, en étant élevés dans une certaine crainte, à affronter la fragilité de l’existence dans la forêt et ses multiples dangers potentiels au quotidien. Par ailleurs, les parents les menacent, en cas de bêtise, ou par exemple s’ils ne veulent pas finir…
Lire la suite

Communiqué

« À la suite d’un incident technique totalement indépendant de sa volonté, Marion Lombric-Érudit, la responsable du biblio-pirogue-bus ne pourra hélas délivrer cette semaine au village macroqa les ouvrages suivants : « Augmenter son self branding sur Linkedin », « Tik-Tok pour les nuls » ainsi que les commandes groupées des ouvrages de Jacques Salomé et Boris Cyrulnik. Quelques livres…
Lire la suite

Gastronomie

Diverses variations du « Serpentin tourneboulé dans son écrin de verdure », le plat phare de Jean Lagramusa Lézard-Gris, cuisinier du village MonRev sur les rives de l’Approuague : portion de serpent fouet, laitue, fleurs de forêt cueillies quelques minutes avant l’aube. Originalité des ingrédients (il s’agit de s’affranchir des traditionnels plats de pécari ou de poisson…
Lire la suite

Ysé Mante-Malicieuse

La jeune macroqa Ysé Mante-Malicieuse (14 ans) est intarissable, sinon quelque peu saoulante, depuis que ses parents ont accepté de lui acheter un smartphone. À la suite de ses lectures sur internet grâce au wifi tribal du tukusipan Malro-salle-polyvalente-maison-des-associations-pluriactivités, elle considère avec certitude que « l’émancipation des Macroqa viendra des Macroqa eux-mêmes » et que…
Lire la suite

Totems de l’Esprit Futé Toucan Toco

(Dessinés par l’IA Midjourney, comme toutes les illustrations de bonus). Chaque famille macroqa possède à proximité de sa case ou de son carbet un totem de l’Esprit Futé Toucan Toco, entité majeure de la cosmogonie de la tribu et esprit des Origines, présent dès le Début du Tout-Début. Réalisé par le chef de famille le…
Lire la suite

Une invention du medecine man

Joël Corbeau-À-Bec-Mou, l’autoproclamé médecine man de la tribu macroqa, sensibilisé à la condition des femmes de la tribu qui vont récolter les racines de manioc tandis que les hommes réfléchissent depuis leur hamac à l’avenir de la communauté, a imaginé un outil médical : « le redresseur de tord ». Les différents prototypes servent à…
Lire la suite

La guitare-caïman de Charlie Cheeky Kitten

Guitare réalisée par Charlie Cheeky Kitten le musicien de la tribu macroqa avec un caïman. Le jeune animal a été enfoncé de force dans un moule creusé dans du bois de moutouchi. De l’aveu même de son créateur, ce n’est qu’un prototype : « les sons produits sont des gargouillements qui offrent des pistes harmoniques intéressantes.…
Lire la suite

Petit Yolok (1)

Les petits yoloks, esprits maléfiques de la forêt (serviteurs du Grand Yolok, Celui-Dont-Personne-Ne-Peut-Dire-Le-Nom-Sauf-Le-Chaman) apparaissent au chaman de la tribu des Macroqa lors de ses transes causées par des plantes hallucinogènes traditionnelles ou s’il fait des mélanges (par exemple vin rosé au pamplemousse et bière de fourmis Iliak). Celui-ci a surgi à la sortie du village…
Lire la suite

Cat Kueva Aye-Aye-Hypocondriaque

Cat Kueva Aye-Aye-Hypocondriaque, écrivaine publique macroqa découvrant que pour inscrire le village de la tribu au concours des maisons fleuries il faut avoir au moins un balcon de géraniums. Chaque année le village macroqa MonRev postule à ce concours français très en vogue en métropole, essayant de faire reconnaître l’idée que ce qui pousse naturellement…
Lire la suite

La case de Christian Poisson-d’Argent

Toujours dessinées par l’IA Midjourney, comme tous les bonus inédits du roman, quelques vues de la case de Christian Poisson-d’Argent, l’érudit historien de la tribu Macroqa. Ce grand lecteur qu’est Christian Poisson- d’Argent connaît un problème récurrent de classement entre ses livres lus, en cours, ceux à lire plus tard, en priorité ou à savourer…
Lire la suite

Le chaman regarde une vidéo

J’ai décidé de demander à l’IA Midjourney de créer des images liées à mon dernier roman : là c’est le chaman macroqa qui regarde sur son smartphone un documentaire sur les conditions de transport des parisiens dans le RER.