Catégorie : Guyane

« Qui a peur du Maskilili ? », de Jack Chaboud

L’ami écrivain Jack Chaboud vient de publier un nouvel ouvrage jeunesse. Chaman Jean-François qui pourtant connaît ses esprits sur le bout des doigts ne connaissait pas celui-ci. Il va se procurer cet ouvrage… Faites de même !

Une recommandation lecture de « Survival International »

Un propos, entre autres, qui est aussi porté dans Au lourd délire des lianes… Bonjour , Je suis très heureuse de pouvoir vous annoncer la sortie du livre Décolonisons la protection de la nature : plaidoyer pour les peuples autochtones et l’environnement, écrit par ma collègue Fiore Longo, directrice de Survival France. Le livre est disponible…
Lire la suite

« Allons enfants de la Guyane »

Article de Mikaël Faujour, dans Le Monde Diplomatique de janvier 2023 > Le livre est présenté et en vente ici (La préface est d’Alexis Tiouka, cité dans mon roman)

Zad en Guyane : « Nous ressentons la déforestation dans notre chair »

Opposé à une immense centrale électrique en Guyane, qui rasera des hectares de forêt, un peuple a créé la première « zone autochtone à défendre ». Pour ses représentants, c’est une « question de survie ». Une délégation autochtone guyanaise s’est rendue en France métropolitaine pour partager son combat contre une mégacentrale électrique qui menace une centaine d’hectares de…
Lire la suite

En Guyane française comme dans toutes les forêts «matures», les arbres sont en train de mourir debout…

Je relaie cette info en cette fin de COP 27, qui concerne un territoire évoqué par mon roman, mais là, c’est du sérieux et on ne rigole plus… Lire l’article > sur le site de Joël Jégouzo (Image créée avec l’IA Midjourney).

Le guide s’appelle Francis

Captures d’écrans d’une « story » de « Guyane Tourisme », sur Instagram. Le Guide s’appelle Francis. Ce n’est pourtant pas un prénom courant ; mais ce n’est pas moi. (Non, ce n’est pas le village macroqa ni celui des vaniVani, et on ne met pas de cédille à Francis :-))

En Guyane, l’histoire encore taboue de « l’éducation forcée » d’enfants amérindiens

Ouest-France 3/10/22 Pendant des décennies, des centaines d’enfants amérindiens ont été placés dans des pensionnats religieux. Hélène Ferrarini exhume cette histoire déchirante qui s’est déroulée dans le département français d’Amérique du Sud. > Article ici (abonnés Ouest-France)

Maroni, les gens du fleuve : chef-d’œuvre graphique et de BD à découvrir

On vient de m’offrir ce livre de chez Futuropolis (par un collectif de dessinateurs) sur le fleuve et les Amérindiens de Guyane. C’est absolument somptueux, drôle, attachant, édifiant, émouvant… Très très fortement recommandé.